Tchape

Deuxième session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme, sur le Liban, Genève, 11 août 2006

Le Conseil des droits de l'homme a adopté vendredi à Genève, lors d'une session extraordinaire sur la situation au Liban, une résolution condamnant les opérations militaires israéliennes au Liban, demandant l'envoi d'une mission d'enquête au Liban.

 

 

Image de la délégation du Liban avec le représentant
 de la Ligue arabe à Genè
ve

La résolution, a été adoptée par 27 voix pour contre onze et huit abstentions (le Djibouti était absent). Sur les 47 pays membres du Conseil, les pays occidentaux dans leur ensemble ont voté contre le texte, la Suisse s'est abstenue pour sa part. En plus des pays arabes et musulmans, la Russie, la Chine et Cuba et d'autres pays latino-américains ont soutenu le texte. Plusieurs pays africains (Cameroun, Ghana, Nigeria) sont abstenus.

La résolution adoptée condamne les opérations militaires israéliennes au Liban qui constituent "une violation flagrante et systématique des droits de l'homme" et demande à Israël de "mettre immédiatement un terme aux opérations militaires contre la population et les biens civils" au Liban.
Le texte recommande de créer "d'urgence" une commission pour enquêter sur les attaques "systématiques" contre les civils commises par Israël au Liban.
Le président du Conseil des droits de l'homme, l'ambassadeur du Mexique Luis Alfonso de Alba, a déclaré à la presse au terme de la session que la commission d'experts d'enquête serait formé d'ici le 1er septembre2006.

   dons et parrainage notre : C.C.P. 17-625707-9 Lausanne                                          
Tchad  Agir Pour l’Environnement (TCHAPE)                                                                  

Lausanne, août 06

Submit to Facebook

AUTRES
MUSIQUE AUDIO

PopUp MP3 Player (New Window)
PUBLICITÉ