A L’OCCASION DE LA 58ème SESSION DU COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIREDES NATIONS UNIES POUR LES REFUGIES A GENEVE

Suite à notre participation à la 58eme session de comite exécutif du programme du HCR à Genève, notre conclusion  à l’intervention du ministre de l’intérieur lu par l’Ambassadeur du Tchad auprès de la Suisse et des Nations Unies, est accès essentiellement à la situation sécuritaire à l’Est du Tchad, théâtre d’une des plus grandes opérations humanitaires de ces dix dernières années

Suite aux événements du Darfour (Oust du Soudan) et les troubles enregistrées au Nord de la RCA, que le Tchad accueille depuis 2003 et continue d’accueillir sur son sol, plus de 240’000 réfugiés soudanais, 45’000 réfugiés centrafricains et plus de 5’000 réfugiés urbainsde toutes nationalités confondues.

Cette situation d’insécurité à l’Est du Tchad tend à compromettre toutes les opérations à caractère humanitaires d’une part, et d’autre part, empêcher l’épanouissement des personnes réfugiées et les populations hôtes. C’est dire aussi que ladite insécurité a atteint en fin d’année 2005 son apogée avec le déplacement interne de 180’000 Tchadiens ressortissant de la zone d’accueil des réfugiés soudanais du Darfour.

Le délègue du ministère de l’intérieur, Mr Mahamat Nour a été présent durant toute la réunion, de la 58emesession du comité exécutif du HCR. Notre préoccupation à la protection de l’environnement a été confirmé vu les chiffres des refugiés et personnes déplacées, car Mr Nour nous à accordé un témoignagevidéo sur la dégradation de l’environnement à l’Est du Tchad, ceci appuyant notre intervention à la quatrième session du Conseil des droits de l’homme à Genève le 21 mars 2007.

Nous contacter : MM. ABDOULAYE,  Dr N’DEURBELAOU
Tchad  Agir Pour l’Environnement (TCHAPE)
C.C.P. 17-625707-9 Lausanne
08 octobre 2007

Submit to Facebook

AUTRES
MUSIQUE AUDIO

PopUp MP3 Player (New Window)
PUBLICITÉ